Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Chez BODY REBOOT, on commence la prise en charge d’une personne qui souffre par le massage. Et pourquoi à votre avis ? Car on ne peut pas travailler correctement si les mouvements du corps sont limités par la douleur. Logique ou pas ?

La pratique du massage vise à décharger les points de tensions musculaires  ou les points gâchettes (trigger points*) pouvant mener à des contractures et douleurs à différents endroits du corps, surtout lorsque celui ci est sur sollicité soit via des mauvaises postures ou une pratique sportive intense.

Les bénéfices (entre autre) du massage sont les suivants : alignement des fibres musculaires, activation de la circulation sanguine et lymphatique, ce qui favorise le drainage les toxines.

Les massages permettent également d’activer la récupération et la régénération musculaire accélérant ainsi la disparition des douleurs.

C’est pour cette raison que d’après nous chaque personne, sportive ou non,  devrait se faire masser au moins deux fois par mois minimum.

Prenons un exemple concret : si vous avez mal à l’épaule, en complément de vos séances de kiné (si vous en avez) essayez de chercher vous même l’origine de la douleur. Il y a toujours un point plus chargé qu’un autre. Trouvez le et massez le par des pressions douces avec un doigt ou avec une balle de tennis contre un mur. Si vous restez sur le point assez longtemps (au moins 2 minutes) et répétez l’opération de manière fréquente, vous allez ressentir un soulagement assez rapidement.

Que sont les trigger points ?

Les trigger points sont des nœuds ou des bandes dures qui se forment au sein des fibres musculaires et qui peuvent être clairement identifiés lorsqu’on les recherche manuellement ou lorsqu’on se fait masser. Tout le monde possède des trigger points, même les bébés et les enfants.

Ces derniers peuvent être désactivés via le massage ou si pas de masseurs en vue via l’utilisation d’un roller ou d’une balle de tennis. Il est important de venir travailler et décharger ses trigger points après l’entrainement de manière régulière même en prévention des douleurs si vous n’en avez pas.

On vous parle de trigger points dans nos 2 vidéos suivantes :

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que dans certains pays le massage fait partie intégrante de la vie quotidienne et constitue une thérapie en tant que telle.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>