SPECIFICITE DU CONCEPT: LA POSTURE QUI VA CHANGER VOTRE VIE

La méthode vise à déprogrammer les mauvaises postures trop souvent mal enseignées pour reprogrammer les bonnes. Le concept BODY REBOOT démolit les mythes et les croyances concernant celles-ci et la réalisation de chaque geste, que cela soit en musculation ou dans la vie quotidienne par son analyse posturale inédite.

Prenons un exemple: vous avez toujours entendu dire qu’il faut sortir la poitrine pour se redresser. Chez BODY REBOOT, cela est interdit. C’est une hérésie anatomiquement parlant. Ce geste va déformer encore plus la colonne dorsale, ce qui va accentuer la lordose lombaire et cervicale entraînant ainsi un tassement et une compression des disques à l’origine de nombreuses douleurs de dos. Par contre, ce dont vous n’avez jamais entendu parler c’est que l’on doit se redresser par les érecteurs du rachis, les seuls vrais muscles responsables du redressement de la colonne, hélas apparemment inconnus à ce jour car presque jamais mentionnés. Beaucoup d’entre vous adoptent déjà de telles postures ‘anti bien-être’, accentuées par la sédentarité et les conditions de travail modernes, alors pourquoi vous pousser à vous déformer encore plus ?

Avant chaque travail musculaire est mis en place un travail de rééducation posturale via l’enseignement d’un placement du corps souvent à l’opposé de la pensée commune, et qui va changer votre vie au quotidien. Nous pouvons lire l’étonnement de nos élèves lorsque nous leur transmettons notre vision du corps qu’ils trouvent tous logique au final ! Ils nous posent souvent la question : « Mais alors pourquoi nous a-t-on enseigné le contraire toute notre vie ? »

Extrait du témoignage de David, 47 ans «Mariana et Jessica travaillent en parfaite harmonie avec notre corps : son histoire, sa mobilité, la manière dont chacun de nous l’habite, notre conscience corporelle mais aussi l’image vraie ou fausse que nous en avons. »

LE CONCEPT BODY REBOOT UTILISE DIVERS OUTILS ET METHODES

– Le stretching et le yoga qui sont des outils très importants pour nous. Elles permettent de lutter contre la rigidification et la rétractation du corps et également de retrouver la longueur et la souplesse de la colonne en décompressant les disques intervertébraux. Un corps souple limite les frottements osseux et articulaires, ce qui permet de prévenir certaines pathologies. Avec un corps souple, on conserve une élégance du corps en vieillissant. 

Extrait du témoignage d’Antoine, 51 ans : «En 3 mois de présence assidue, les douleurs liées aux contractures dans les épaules et dans les cuisses se sont faites supportables. Il m’arrive même d’avoir de « bonnes  journées ».

Cours de stretching à l’association Moving Forward, qui utilise le concept BODY REBOOT dans ses cours collectifs de gym douce

Etirement spécifique en coaching personnalisé

La rééducation posturale.  Le but du travail postural est de ramener le corps à son placement naturel, à l’OPPOSÉ DE TOUS. Le placement BODY REBOOT est optimal pour libérer le corps des mauvaises tensions, prévenir et éliminer les douleurs induites par une mauvaise posture : tassement des disques vertébraux induisant des pathologies du dos, frictions anormales des tendons et des ligaments induisant des tendinites. La posture BODY REBOOT permet d’avoir un corps droit et élégant. 

 Extrait du témoignage de Luc, 50 ans « Tout en détails et subtilité, Mariana et Jessica m’ont fait progresser en puissance et en dessin musculaire par la précision de la posture, le toucher et le choix des mouvements sur mesure. »

pastedGraphic_4.png

Correction d’une lordose accentuée (douleurs lombaires, « mal aux reins »)

La musculation. La musculation en salle permet de conserver voire accroître sa force physique et sa masse musculaire afin de jouir d’une vitalité à toute épreuve au quotidien et de bien vieillir. Ce n’est qu’avec les machines de musculation que l’on peut redresser la colonne vertébrale et renforcer son dos. 

Extrait de témoignage  JP, 48 ans : « Ici, pas question de pousser de la fonte n’importe comment. La posture, le geste juste qui mobilise la juste fibre musculaire sans risquer de me blesser ».

pastedGraphic_5.png

Monique 72 ans, pratiquante assidue de musculation

Le Pilates. Le Pilates est une méthode complémentaire et indispensable. Elle consiste à renforcer le « core » en renforcement les muscles profonds du centre du corps dans le but de mieux répartir les forces et de se construire une ceinture abdominale et une colonne lombaire sans faille.

– L’activité physique de façon générale qui renforce le corps dans le bon alignement en le rendant harmonieux et agile. Celle-ci permet aux gens d’apprendre à maîtriser leur corps afin de pouvoir s’en servir au quotidien. Chez nous, on apprend comment « plier » la colonne sans avoir peur, contrairement aux enseignements classiques qui prodiguent de rester « figé ».

pastedGraphic_8.png

Rééducation posturale en cours individuel

– Les massages en cas de douleurs. Les massages permettant de désactiver “les points gâchettes” ou contractures, favorisent la récupération musculaire et accélèrent la disparition des douleurs. Ils permettent d’aligner les fibres musculaires, d’activer la circulation sanguine et lymphatique et ainsi drainer les toxines. Ils permettent également de libérer le corps des tensions et de se sentir mieux.

Enseignement de techniques d’auto-massages

Extrait du témoignage de Denis, 70 ans : « Très progressivement, après seulement quelques séances  d’étirements et de massages appropriés,  je marche désormais sans souffrir et la douleur au dos a pratiquement disparu. » 

Extrait du témoignage de Malika Abokoy pour sa fille Sabrina 25 ans, qui était bloquée du dos et des cervicales: « Ma fille va mieux, le lendemain un peu de courbature, mais là plus rien! Plus de raideur, plus de blocage et plus mal du tout a la nuque !!Merci pour tout ce que vous faites, continuez bravo à toutes les deux merciiii beaucoup et bravo encore».

NB: Le concept BODY REBOOT est utilisé au sein de l’association sportive MOVING FORWARD Paris: https://moving-forward.fr

BODY REBOOT: « DEPROGRAMMER POUR REPROGRAMMER »​