Douleurs cervicales et musculation des épaules

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Avoir des épaules bien dessinées, c’est très joli esthétiquement. Malheureusement, la plupart des personnes qui décident de se mettre à la musculation des épaules sont nombreuses à se blesser, en général. Pourquoi ? Il a plusieurs raisons à cela.

1er cas de figure : vous avez les épaules qui montent et partent trop vers l’avant (en rotation interne) ce qui fait que vos tendons, ligaments etc. vont frotter contre les os, entrainant des inflammations sur le long terme.

2ème cas de figure : vous serrez vos omoplates (bouhou…on saigne à nouveau !!! chez BODY REBOOT on ne serre jamais les omoplates !!) les épaules partent donc vers l’arrière, ce qui entraine un enfoncement de votre colonne vertébrale en mettant une pression sur celle-ci ainsi que sur la colonne cervicale et sur les trapèzes.

3ème cas de figure : vous avez les épaules hautes et dans ce cas vous mettez beaucoup de pression sur le trapèze supérieur, ce qui tasse vos cervicales.

4ème cas de figure : c’est le cumul des 3 cas précédents : le gagnant du concours !

Il faut que vous gardiez en tête que les épaules sont des petits muscles, et donc lorsque vous avez des charges de plusieurs kilos au bout des bras, c’est vraiment dangereux et à bannir selon nous, si vous ne voulez pas vous « détruire ». Vous allez compenser et jeter la tête et le cou vers l’avant pendant le mouvement en tirant les bras et les coudes loin vers l’arrière car vous avez besoin d’un élan pour soulever la charge.

Dans ces cas de figure, vous ne travaillez pas les épaules mais à l’inverse vous accentuez vos déformations au détriment de la bonne posture.

On vous met en garde car les blessures au niveau des épaules sont douloureuses et en général très longues  et difficiles à soigner.

Les solutions, toujours les mêmes, on se répète 😉

  • Baissez les épaules et gardez-les à l’extérieur de votre buste
  • Étirez et allongez la nuque dans le prolongement du corps
  • Le mouvement doit se faire par en dessous, par les dorsaux, en gardant les épaules basses pendant la phase montante du mouvement. Vous allez alors décharger la tension mises sur le trapèze supérieur et donc aussi sur les cervicales.
  • Si vous prenez de l’élan, prenez le plutôt avec les jambes qu’avec la partie haute du corps qui vous fait compensez avec le trapèze..

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. On vous laisse voir cela en images, en cliquant sur le lien ci-dessous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>